Page d'accueil Menu: Histoire Menu: Spiritualité Menu: De par le Monde Menu: AmiEs des ss.cc.j.m. Menu: Divers Menu: Plan du site
De par le mondeBéninArts et cultureAu quotidienCanadaComitésEngagementsCôte d'IvoireEngagementsFranceAu quotidienPays-Bas

Deuil-Amis-Jo

Comment se vit un deuil...

Aujourd'hui, je traiterai de la désorganisation vécue en période de deuil; je présenterai les phases de cette désorganisation de même que les réactions qu'elle suscite chez la personne endeuillée.

Nous reprenons la boucle montrée ci-haut pour voir que dans le bas de la boucle, i.e. dans la désorganisation, il y a toute une panoplie d'émotions et de sentiments plus ou moins présents dans le deuil.

Donc, à mesure qu'il sort de la négation, l'endeuillé devient tendu et agité, comme si un nouveau malheur allait arriver. Il est déconcerté, distrait, incapable de s'adonner à des tâches habituelles. Il peut aussi vivre des ATTAQUES DE CHAGRIN comme si l'effet du deuil se faisait sentir pour la première fois. Certains accidents de la route ou de travail seraient attribuables à ces attaques de chagrin lors desquelles le sujet devient soudainement désorienté.

Les six premiers mois, la seule chose que l'on sache bien faire est pleurer... mais ces larmes ont un effet bénéfique dans le soulagement du stress.

La phase de désorganisation comporte également des réactions de NOSTALGIE INTENSE, donnant souvent lieu à des comportements de recherche. La personne en deuil cherche le défunt dans les endroits qu'il avait l'habitude de fréquenter.

Il arrive aussi que l'endeuillé soit OBSÉDÉ PAR L'IMAGE DU DÉFUNT. Il croit le voir, l'entendre, sentir sa présence, et ces impressions sont si vives qu'il s'en trouve troublé, comme s'il avait été victime d'hallucination.

Viennent aussi des comportements de PROTESTATION et de COLÈRE, dirigés contre des cibles variées : le défunt lui-même à qui le sujet reproche de l'avoir quitté, le personnel médical à qui il reproche de ne pas avoir fait son possible, même Dieu est accusé d'être venu chercher l'être décédé. La colère n'est pas toujours dirigée vers des cibles précises; elle prend souvent la forme d'une irritabilité diffuse et d'une amertume générale face à la vie, comme si celle-ci n'était plus qu'une suite d'embêtements.

Il faut également prévoir des réactions de DÉPRESSION ET DE DÉSESPOIR qui font surface quand la colère fléchit et que le sujet fait face au caractère irréversible de la perte.

Si ces sentiments dépressifs cohabitent avec des symptômes de perte d'appétit et d'insomnie, il peut en venir à négliger son alimentation et son hygiène; alors ici peut surgir une dépendance à l'égard de drogues telles l'alcool et les médicaments.

Le survivant est aussi porté à IDÉALISER LE DÉFUNT en oubliant ses défauts et en amplifiant ses qualités.

Si la personne décédée est morte par suite d'une longue maladie, l'endeuillé peut se sentir comme soulagé... Dans ce cas, rien de surprenant qu'il soit aux prises avec des sentiments de CULPABILITÉ.

Tous ces états d'être se chevauchent ainsi durant 6 à 9 mois... ou davantage, et c'est bon pour le sujet de pouvoir alors les partager avec d'autres personnes qui vivent également un deuil. Cela lui permet de se savoir dans la normalité des personnes en deuil, ne vivant pas une crise de folie, mais qu'il est aux prises simplement avec ce que nous appelons la traversée d'un deuil normal.

Il y a, à cet effet, des personnes qui sont à l'écoute de ces situations, soit parce qu'elles y sont passées elles-mêmes, soit que la vie leur a donné d'être des écouteurs-nés, ou qu'elles se donnent la vocation d'être une oreille attentive à l'autre quel qu'il soit.

A cet effet, je vous donne le numéro de TELÉPHONE de la MAISON MONBOURQUETTE de Montréal, fondée il y a environ un an, et dont la vocation est justement d'accompagner les personnes aux prises avec un événement imprévu ou un deuil difficile :

(514) 523-3596 ou 1-888-423-3596 et le mien : (450)-752-4371 (région de Lanaudière).

La prochaine fois, je vous entretiendrai de quelques-uns de ces états qui nous habitent lors de cette phase de désorganisation.

Engagements
Deuil-Amis-Jo

L'organisme
Feuillet publicitaire
Formation sur le deuil
Définition
Durée du deuil
Réactions au deuil
Étapes selon "Lamer"
Comment se vit un deuil
Réactions normales au deuil
Choc et déni
Les émotions
Émotions et réactions après une perte
Silence dans les émotions
La culpabilité dans le deuil
La honte dans le deuil
Dépression et désespoir
Les enfants et la mort
20 ième anniversaire de fondation de D.A.J.
Le décès de l'enfant

Engagements

Le tour du Jardin (accueil)
Vol. 10 No. 1 Fév. 2016
Vol. 10 No. 2 Juin 2016

Agathe Beaudry, ss.cc.j.m.
Si vous avez des commentaires ou des questions, vous pouvez communiquer avec moi  à : deuilamis1@videotron.ca