Accueil
Histoire
Spiritualité
Divers
De par le monde
Carrefour jeunesse
Plan du site

Historique

La jeune Amélie

L'heure des réalisations

La Congrégation

Les petites écoles

Références

Hommage à notre fondatrice

Références

1.    Jacques Vénard, Amélie Fristel.  Passion de la charité, Coutances, OCEP, 1994, p.37.
 

2.           Jacques Vénard, op. cit., p. 43-55. – Les congrégationnistes sont souvent appelées : Filles du Très Saint-Cœur de Marie ou encore Filles du Sacré-Cœur ou tertiaires du Sacré-Cœur, des dénominations toujours en lien avec la dévotion aux Saints-Cœurs de Jésus et de Marie propagée par le père Jean Eudes.
 

3.            Jacques Vénard, op. cit., p. 45.
 

4.            Isabelle Pirot, La Dame de Paramé, Saint-Malo, Notre-Dame des Chênes, 1998, p. 39. – Pièce de théâtre en hommage à Amélie Fristel (1798-1998).
 

5.            Jacques Vénard, op. cit., p. 75.
 

6.            Ibid., p. 74.
 

7.            Ibid., p. 95.
 

8.            Ibid., p. 100.
 

9.            Ibid., p. 120.
 

10.           Ibid., p. 121.
 

11.           Ibid., p. 132.