Page d'accueil Menu: Histoire Menu: Spiritualité Menu: De par le Monde Menu: AmiEs des ss.cc.j.m. Menu: Divers Menu: Plan du site
De par le mondeBéninArts et cultureAu quotidienCanadaComitésEngagementsCôte d'IvoireEngagementsFranceAu quotidienPays-Bas

Deuil-Amis-Jo

 L'organisme

        Le FAIT : Nous sommes en l'année 1993 et je reviens vivre à Joliette, après trois ans d'étude et de travail à Montréal, dans le but d'obtenir un dernier certificat traitant des Études interdisciplinaires sur la mort et le deuil.

        À ce moment, c'est l'abbé André Derome qui est le directeur du Centre diocésain; il m'interpelle et me demande: Agathe, est-ce que tu voudrais faire une expérience d'accompagnement avec des personnes qui vivent un deuil difficile?  Et sans trop prendre le temps de réfléchir, parce que l'expérience me souriait, j'ai répondu : "Certainement, et si c'est de Dieu, ça vivra... si c'est des hommes, ça mourra..." Au printemps 1994, je débute une série de rencontres axées sur le deuil, (nature du deuil, étapes, émotions qui nous accablent dans la traversée d'un deuil, la colère, la culpabilité, etc. ...)

        Donc, en mars 1994, mon expérience avec les groupes de personnes endeuillées par la perte d'un être cher débute avec un groupe de 18 personnes adultes. 

Il est certain que les premières années pendant lesquelles j'ai animé deux de ces groupes (un en septembre et l'autre en avril) me demandaient beaucoup de recherche, de lectures, et même du ressourcement universitaire.  Mais avec les années et l'aide de personnes expérimentées dans ce travail toujours à réinventer, j'en suis venue à aimer passionnément cet accompagnement de personnes traversant le pénible travail du deuil.

        Actuellement, j'en suis à mon trentième groupe et année après année, je me documente sur le sujet (perte et gain) qui jalonne nos vies et avec lequel nous sommes appelés à vivre au sein de notre réalité quotidienne, qui que nous soyons.  Ce travail répond à un besoin de notre temps, car les personnes n'ont pas d'endroit où dire leur détresse dans le deuil, ou encore notre société ne leur permet pas (ou si peu) car le sujet de la mort et du deuil est encore très tabou du moins dans notre société nord-américaine.

        L'organisme s'est donné un nom: DEUIL-AMIS-JO:

DEUIL, parce que c'est la préoccupation de l'organisme,
AMIS, parce que pour traverser le deuil, il nous faut des amis;
JO, car l'organisme œuvre dans le grand Joliette.

        Les rencontres sont hebdomadaires pour une durée de dix à douze semaines consécutives.  Comme moyen concret, nous partons d'un texte, d'une cassette vidéo, d'un chant entendu, ou encore d'une série de situations reliées au sujet traité au cours de la rencontre qui dure deux heures.

        Notre feuillet publicitaire représente un arc-en-ciel, signe d'espérance, et l'oiseau qui semble prisonnier de l'arc, se donne les moyens,  comme membre de l'organisme, de traverser les nuages qui ne sont vraiment pas toujours de couleurs tendres mais plutôt aux teintes sombres surtout dans les premières années d'un deuil difficile.  Et tout deuil est toujours difficile pour celui ou celle qui le subit.

        Actuellement, nous sommes trois personnes qui animons les rencontres : une psychologue qui veut bien donner un peu de son temps bénévolement, une personne qui travaille dans un centre de crise et moi-même.  Une autre personne semble attirer par ce bénévolat, ce qui me permettra, dans les années ultérieures, de passer le flambeau à quelqu'un d'autre... Depuis 1994,  325 à 340 personnes ont eu recours à l'accompagnement de Deuil-Amis-Jo.

        Je suis certaine qu'Amélie Fristel m'accompagne dans ce bénévolat auprès des personnes fragiles et démunies vivant une crise situationnelle.  En cette année centenaire, c'est et ce sera encore pour un temps, ma façon de glaner les épis que d'autres ont laissés sur le champ.

Engagements
Deuil-Amis-Jo

L'organisme
Feuillet publicitaire
Formation sur le deuil
Définition
Durée du deuil
Réactions au deuil
Étapes selon "Lamer"
Comment se vit un deuil
Réactions normales au deuil
Choc et déni
Les émotions
Émotions et réactions après une perte
Silence dans les émotions
La culpabilité dans le deuil
La honte dans le deuil
Dépression et désespoir
Les enfants et la mort
20 ième anniversaire de fondation de D.A.J.
Le décès de l'enfant

Engagements

Le tour du Jardin (accueil)
Vol. 10 No. 1 Fév. 2016
Vol. 10 No. 2 Juin 2016

Agathe Beaudry, ss.cc.j.m.
Si vous avez des commentaires ou des questions, vous pouvez communiquer avec moi  à : deuilamis1@videotron.ca